Le b.a.-ba de la bienséance : comment réussir son bachelorette party

Le mois dernier, on parlait du comment essayer de faire bonne allure dans un mariage. J’espère que certains auront eu la chance d’appliquer les règles! Les mariages commencent à popper dans mon entourage, c’est assez beau à voir! Et c’est là qu’on se rend compte à quel point c’est une grosse machine. Parce que oui, il y a la célébration du love en soi, mais il y a aussi la préparation, les mille petits guidis on the side pis les mille autres party pré-mariage. Le soulignage de la fin de vie, avec du gros highlighter jaune fluo, il est quelque chose!

Il y a deux semaines, j’ai eu le plaisir d’être invitée au bachelorette party d’une amie. C’était mon deuxième enterrement de vie de jeune fille à vie. Avec ma « très grosse expérience », je crois être en mesure de vous expliquer ça pas pire correct.

Premièrement, faut comprendre qu’un bachelorette party, c’est pas comme un bachelor party. Avec les gars, le but est de ridiculiser le plus possible, de façon quand même assez funné, le futur marié. C’est drôle voir un gars se faire semi humilier dans une robe de princesse avec du glitter, des antennes d’abeilles et du un peu moins glamour. Mais, on dirait que, pour les femmes, c’est moins propice. Pis les jokes « vulgères » de base, tu peux les oublier aussi. Je veux bien croire qu’après le mariage, y’a la nuit de noces pis les belles affaires qui viennent avec, mais sweet baby Jesus Lord, on n’est pas obligés de limiter la chose à des jokes de zizi!

À la base, l’événement est pour ton amie. Aussi bien le faire à son image. Si elle est low profile, reste dans le soft. Si elle est game d’aller dans un sex shop pour demander conseil sur un objet X en faisant semblant d’être atteinte du syndrome de Tourette. Go. Ce qui importe, c’est qu’à la fin de la soirée, la fêtée soit heureuse, pompette et encore amoureuse.

Trashes, mais trashes égal

Pour les filles, tout est une question d’équilibre. Et de respect. Ne forcera pas la bride-to-be qui veut! On s’entend, j’te dis pas de faire un pyjama party dans le sous-sol de chez tes parents, en mode revival de ton primaire avec les vidéos de Fanfreluche achetées au McDo en 1995, du Crush aux fraises et les chansons des Spice Girls. Mais t’es pas obligée de finir ta soirée comme une fille qui s’est essayée à la soirée « open mic » du Lady Mary-Ann. Un juste milieu, c’est toujours apprécié. Y’a moyen de moyenner et de faire quelque chose de funné, cocasse et coquin, sans que ça vire dans le trash cheap dollarama.

Lève le coude, mais pas trop haut

Ben oui, je suis plate de même! Mais je dis ça à titre préventif. Si la future mariée de tolère pas l’alcool, arrange-toi simplement pour qu’elle ne vomisse pas durant la soirée. À la quantité de jell-o shots que ton corps va absorber, n’oublie pas de t’apporter une bouteille d’eau! Et de manger! Puis apporte un paquet de dignité en surplus, histoire de ne pas en manquer en fin de soirée. (Deux pour un au Costco en fin de semaine! Gâtez-vous.)

La nudité et le bon goût

Le cours de pôle dance, de burlesque ou de strip tease pour gâter tendre-moitié est un incontournable. C’est vrai. Dans un groupe de 15 filles, tu vas toujours être un peu malaisée de voir qui est beaucoup trop à l’aise avec la chose et qui préférerais se faire arracher les 4 dents de sagesse à frette chez le dentiste. Respect, comme dirait Aretha! Fais juste choisir un endroit propre. Si t’as l’impression que tu peux attraper une ITSS juste en touchant le poteau avec ta main, c’est moyen. Mais reste que c’est vraiiiiiiiment très drôle quand on se remémore la chose par la suite.

Des colliers BFF avec un dauphin en coeur

Reste qu’un bachelorette, c’est avant tout une journée pour la future mariée. Pour lui dire qu’on l’aime et qu’elle est fantastique, puis pour se remémorer quelques souvenirs épics du temps où l’on « était jeunes ». Les petites attentions sont tout à fait de mise! Mais capotez pas trop sur l’emotional non plus! Ou bien armez-vous de mascara waterproof. Elle est pas sur le point de mourir, elle se marie. Have fun, maudine!

Conseils pour la célibataire

Fille, faut qu’on jase! Si tu feels pas trop, c’est vraiment pas le moment de brailler sur ta vie parce que Mathieu vient de te sacrer là. Alors, ravale un peu, oublie le mec pis amuse-toi. Profites-en un peu pour cruiser sans attente dans ta belle robe rouge, te faire payer quelques verres pis frencher le célibataire de la gang de gars cutes à côté de vous. Histoire d’oublier. Mais bois pas trop quand même!

Mais si tu feels, alors profites-en pour raconter tes histoires de célibataire. Ça fait rire tes amies en couple qui vivent tes amourettes par procuration, parce que elles, elles sont casées depuis un boutte.

Habituellement, avec tous ces éléments en place, tu devrais être pas pire pour passer une belle soirée!

Moi, un jour, si y’en a un assez fou pour décider de m’épouser, j’aimerais ça que mon bachelorette party se passe dans un bowling. Pis après on irait faire du karaoké. Pis on mettrait des robes de princesses ou de pinup avec des converses pour pouvoir danser toute la soirée. Pis on serait vraiment désagréables. (J’espère qu’y en a quelques-unes qui prennent des notes en ce moment, hein! 😛 )

Ma belle amie se marie ce week-end. Alors j’aimerais profiter de la tribune pour glisser ici à quel point elle est géniale et que je l’aime! Je lui souhaite la plus belle des journées!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s